Hephaistos

Présentation générale du dieu Hephaistos

Hephaistos est le Dieu du Feu, des Forges et des Volcans dans la mythologie Grecque. Connu aussi sous le nom de Vulcain ou Mulcober pour les romains, il fait partie des 12 Dieux de l’Olympe. Etymologiquement, Hephaistos a plusieurs significations, mais qui sont incertaines : illustre artisan celui qui brille, ou encore boiteux.

Né de l’union de Zeus et d’Héra, il n’en fut pas pour autant d’une beauté légendaire. A cause de sa laideur, sa mère le jeta par dessus de l’Olympe après la naissance. C’est pourquoi, il claudiqua et boita. Etant tombé dans la mer, Hephaistos a été recueilli par les deux divinités de la mer, Thésis et Eurynomé. Ils prirent soin de lui et l’élevèrent dans une grotte sous la mer sur l’île de Lemnos pendant 9 ans avant de vivre sur l’île de Lesbos. C’est durant cette période de sa vie qu’il apprit le métier d’artisan en créant des bijoux et des armes. Très habile de ses mains, il fabriqua bon nombre d’objets de l’Olympe si on ne cite que l’égide de Zeus, le Palais de Poséidon, la cuirasse de Diomède, le bouclier d’Achille le char du soleil ou encore la ceinture d’Aphrodite. Un talent qui a beaucoup aidé pendant la guerre de Troie et de Gigantomachie. Et c’est ainsi que pour se venger du geste de sa mère, il créa un trône en or magique qui emprisonne quiconque s’y assoit. Il l’envoya en cadeau a Héra qui impressionnée par la beauté du trône fut prise au piège et fut enchainée au trône. Pour la délivrer, Zeus le fit querir. Convaincu par Dionysos, il accepta de délivré cette dernière.

Les mythes l’unirent à Aphrodite qui le trompe avec Arès, mais on lui prête aussi une union avec l’une des Charites ou grâces appelée elle-même Grâce. Des unions qui reflètent toutes deux le contraste entre les deux protagonistes : le boiteux et la beauté incarnée. Selon la légende encore, après sa séparation d’avec Aphrodite, il fit la cour à Athéna d’où la naissance de Érichthonios. D’où l’expression «enfant d’Héphaistos quand on parle des Athéniens. Un enfant dont on ignore exactement la conception. Contrairement aux autres dieux de l’Olympe, Hephaistos reçoit des sacrifices lors des cultes et est, avec Athéna, honoré lors des fêtes d’artisan. Les populations de Lipari et du sud de l’Italie l’honorent et le vénèrent. Enfin, sa forge étant localisée dans les parties d’Etna, une ile, l’on raconte que souvent des événements magiques se produisent : il suffit de poser du fer et de l’or sur sa forge pour trouver le lendemain un ouvrage bien taillé.